Relaxe d'un agent d'entretien soupçonné de corruption

Hier, un agent d'entretien du collège de Morne-à-L'eau impliqué dans une affaire de corruption d'un élève autiste a été relaxé, par le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre. 

Soupçonné d'avances à l'encontre d'un élève autiste de 15 ans le 9 décembre dernier, le contractuel de l'éducation nationale employé au collège Charles de Gaulle de Morne-à-L'eau a été totalement blanchi, dans cette affaire de moeurs!  Après 3 semaines de délibéré et des réquisitions de 6 mois de sursis, c'est finalement la défense d'un homme « sans histoire » qui a fait foi, devant les juges du tribunal de Pointe-à-Pitre! 

Pourtant pour le ministère public, l'affaire aurait dû être traité plus en profondeur avec une enquête judiciaire à la clé et non une comparution immédiate! En effet, le procureur a totalement soutenu la version de l'élève autiste « incapable de mentir vu sa pathologie comme l'a attesté l'expert ». L'adolescent attestait que l'agent exhibant son sexe lui aurait demandé de se déshabiller. Il n'avait cependant rien tenté et ne l'avait pas non plus agressé. 

C'est finalement la défense qui a eu gain de cause puisque les accusations ont été reconnues sans fondement. 

 

 

 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...