Agression des policiers de Capesterre Belle-Eau : les condamnations

Deux des quatre prévenus poursuivis pour outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique et rébellion commis en réunion, dimanche dernier à Capesterre Belle-Eau dormiront en prison ce soir. Les deux autres ont été condamné à des Travaux d'Intérêt Général. C'est la décision hier après-midi, du Tribunal Correctionnel de Basse-Terre où ils étaient présentés selon la procédure de comparution immédiate.

Peines d'Intérêt Général et prison ferme pour les 4 prévenus qui s'étaient dimanche dernier affrontés à des policiers du commissariat de Capesterre Belle-Eau.
Le plus jeune des 4, seulement âgé de 18 ans, a écopé de la peine la plus importante : 9 mois d'emprisonnement ferme avec mandat de dépôt à l'audience. Une peine répartie en deux temps. Pour cette affaire, il écope de 6 mois auxquels ont été ajouté les 3 mois d'un sursis mis à l'épreuve qui courait depuis le 19 mai 2015 devant le tribunal pour enfant et qui a été révoqué.
Le plus âgé, qui a 23 ans, écope, lui de 4 mois ferme, avec pour lui aussi, un mandat de dépôt à l'audience.
Les deux autres complices, âgés respectivement de 22 et 21 ans écopent, tous les deux, de la même peine : 140H de Travaux d'Intérêt Général qu'ils devront effectuer dans les 18 mois qui viennent.
Si ce n'est pas le cas, ils partiront en prison pour 4 mois.
Le tribunal correctionnel a suivi les réquisitions du Procureur de la République qui comme lui a manifestement estimé, selon ses propres termes, que les policiers méritaient le respect dû à leur rang.

 

 

(Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice)

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...