La victime Rodrigue " 2-Pac" Cocks La victime Rodrigue " 2-Pac" Cocks

St Martin : 3 balles assassines !

Ce mercredi matin, s'ouvre un nouveau procès d'assassinat devant la cour d'assises de Basse-Terre. Dans le box : 2 accusés.Un St Martinois : Denis Cocks, 28 ans et Cuthbert Robert, dominicais de 31 ans. Il est reproché aux deux hommes d'avoir participé au meurtre par arme à feu, de Rodrigue Cocks (photo ci-contre), 33 ans, commis quartier d'Orléans à St Martin, le 16 février 2014. Une victime défavorablement connue des services de police et de justice et dont la mort a été célébrée en dansant et sans retenue. 
 
Rodrigue Cocks n'était pas bien vu. Ni à St Martin, ni à Sint Marteen. Encore moins quartier d'Orléans, là où il semait la terreur et où il a été abattu de 3 balles tirées à bout portant.
Une véritable exécution! 
Celui qui se surnommait "2-Pac" et qui avait tatoué ce nom sur son sein droit et son bras gauche était considéré comme un "bad boy". Un mauvais garçon qui avait déjà été condamné à deux reprises et incarcéré pour des faits commis sur les deux parties de l'île.
En partie française, de novembre 2003 à septembre 2005, pour vol avec violences. Et en partie hollandaise, d'août 2009 à octobre 2012 pour des faits de viol. 
Lorsqu'il a été abattu, le quartier dansait et chantait, comme soulagé d'un poids et délivré d'une menace. Une menace qui s'était opposée à son cousin au point de s'affronter entre eux.
Le 16 février 2014, Denis Cocks se décidait à agir et accompagné d'un complice, Cuthbert Robert, il allait tendre un piège à la victime qui allait être abattue.
Pendant 3 jours, il s'agira de dénouer le vrai du faux et de déterminer le rôle que chacun des deux accusés a joué dans cette affaire.
 
( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...