Mort pour un vélo !

Ce lundi, dans le box des accusés, Sébastien Jean-Baptiste comparaît aux assises de Basse-Terre. Il est reproché à l'accusé d'avoir frappé mortellement Thierry Pies à l'aide de pierres, le 19 juin 2015 au Moule.
 
C'est un vol présumé de vélo qui serait à l'origine de la rixe mortelle qui a opposé le soir du 19 juin 2015 au Moule l'accusé, Sébastien Jean-Baptiste, et sa victime, Thierry Pies. Une victime, décédée 6 jours après les faits, des suites de blessures à la tête provenant de jets de pierres. Ce n'était pas la première fois que les deux hommes s'affrontaient à propos de ce vélo. 
Mais, le soir du 19 juin 2015, les évènements ont pris une autre dimension. 
 
Des coups très violents portés à la tête
 
Mais, le soir du 19 juin 2015, les évènements ont pris une autre dimension. Devant leur tournure, Thierry Pies partie se réfugier chez lui était revenu avec un coutelas. Mais, atteint d'un jet de pierre à la tête, il s'est effondré. 
L'occasion choisie par l'accusé pour poursuivre son agresssion et à nouveau atteindre, toujours à l'aide de pierre et toujours à la tête, une victime déjà sérieusement blessée. Tout cela en présence de nombreux témoins! 
L'interpellation de Jean-Baptiste, par les gendarmes, s'est averée par la suite musclée. 
Un accusé plus âgé de 11 ans que sa victime : 48 contre 37. Deux hommes qui se connaissaient pourtant depuis de nombreuses années et qui n'ont pas hésité à s'affronter à coups de jets de pierre au point de conduire au décès de l'un deux. 
Une fois de plus, les jurés de la cour d'assises vont donc se retrouver face à un mobile futile. Avec des violences exercées à l'aide d'objets dangereux sans avoir pu maîtriser ses gestes et peser avec lucidité les lourses conséquences qui pouvaient en découler. 
 
(Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice) 
 
 
 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...