Vol de téléviseur et carnage au couteau

 
José Patay comparaît depuis ce matin aux assises de Basse-Terre, pour assassinat et tentatives d'assassinats. Le motif des crimes? Un vol de téléviseur! 
 
Pour un téléviseur, José Patay, 38 ans, aurait pu tuer 3 personnes. Il s'en est pris à ceux qu'il considérait être les voleurs potentiels de son appareil qui avait disparu de son lieu habituel à son domicile. 
Dans la nuit du 28 au 29 novembre 2014 à Petit-Bourg, il a attaqué 3 individus en les frappant les uns après les autres à l'aide d'un couteau de cuisine d'une lame de plus de 20 centimètres. 
Il en a frappé deux à la gorge et un au thorax. Ce dernier n'a pas survécu à ses blessures.
 
Le prix de la vie contre un téléviseur
 
Après les faits, il a eu l'audace de se présenter sous une autre identité aux gendarmes prétextant que c'est son frère qui aurait commis ces actes. Lui, aurait tenté de le calmer. Il a même remis l'arme du crime aux forces de l'ordre. Un culot et un sang-froid qui vous glace le dos !
Confondu par les gendarmes, il a refusé de se rendre tout de suite. Il l'a fait le lendemain. 
Le soir des faits, l'accusé avait consommé de l'alcool et du cannabis. Cette consommation a t'elle favorisé le passage à l'acte ? Ce sera aux experts d'y répondre. Comme il faudra aussi répondre à la question du prix de la vie comparée à un téléviseur! 
 
(Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice)
 
 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...