Iréné Forbin jugé aux assises

La première session d'assises de l'année s'est ouverte hier, au tribunal de Basse-Terre. Iréné Forbin est jugé jusqu'à vendredi pour le meurtre de Léonard Flatter. 

Iréné Forbin n'est, hélas , pas un inconnu de la cour d'assises.

En juin 2010, il a été condamné par cette juridiction à la peine de 7 années d'emprisonnement pour des faits de violences volontaires avec armes ayant entrainées la mort sans intention de la donner qui s'étaient produits le 8 novembre 2008. 

Il était à peine sorti de prison, en 2014, que quelques mois plus tard, dans la nuit du 14 au 15 août 2014, il allait, cette fois, se voir poursuivi pour meurtre, pour avoir frappé, à mort, de plusieurs coups de couteau, Léonard Flatter sur le corps duquel 8 traces de perforations allaient être retrouvées. Des faits qui se déroulent dans un des quartiers chauds de Pointe-à-Pitre, fréquenté par des marginaux, où baignent alcool, drogue et prostitution. 

Un homicide volontaire, issue fatale d'une banale dispute, à propos d'un mobile futile, avec un autre marginal, qui le traduit à comparaître depuis hier après-midi et ce jusqu'à vendredi devant cette même cour d'assises mais composée différemment. Avec de nouveaux magistrats et jurés. 

Agé de 56 ans, ce Gosérien qui porte 16 condamnations à son casier judiciaire, se retrouve, par conséquent, en état de récidive légale. Ce qui en la circonstance est une aggravation conséquente dans l'accusation et qui, de toute évidence, aura un poids certain, lors du délibéré quand il s'agira pour le jury de se déterminer et de prononcer une peine. 

L'accusé est petit, s'exprime difficilement et dit exercer le métier de mécanicien, les rares fois, lorsqu'il n'est pas en prison. 

Fumeur de cannabis et de crack, père de 3 enfants, il subvenait à ses besoins en vendant de la cocaïne. Un état qui découlerait d'une déception sentimentale et de mauvaises fréquentations. 

Le procès d'Iréné Forbin est prévu pour s'achever vendredi. 

(Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Grogne des avocats : opération bâillons …

Comme annoncé, les avocats de la Guadeloupe...

Affaire Yoann Equinoxe : Le Verdict Rend…

Coup d'éclat, ce midi, devant la Cour d'App...

Affaire Yoann Equinoxe : le meurtrier fi…

L'affaire avait choqué la Guadeloupe en sep...

les braqueurs de Mortenol lourdement con…

Le procès du braquage mortel du 28 mars 201...