Huit clos obtenu dans le procès des frères Laurent

Le huit clos a été prononcé, ce lundi matin, devant la cour d'assises d'appel, dans le procès des deux frères Laurent : Pascal et Jimmy. Poursuivis, notamment, pour viols et agressions sexuelles en réunion sur mineure de 15 ans, bien que majeure aujourd'hui, l'une des 3 victimes présumées, mineure au moment des faits incriminés, a demandé et obtenu le huis clos.
Black out. Circulez, il n' y a rien à voir, ni à entendre. Vous saurez tout, au terme de l'audience, juste au moment du délibéré lorsque les portes de la salle seront, de nouveau, ouvertes et que vous pourrez y accéder afin d'entendre le verdict. C'est le huis clos demandé et obtenu ce lundi matin qui l'exige.
La raison est toute simple : l'une de 3 victimes présumées qui doit être entendue dans ce dossier et qui comme les autres s'est constituée partie civile était mineure au moment des faits dénoncés. 
Elle n'avait que 14 ans.
Sa majorité d'aujourd'hui n'efface pas sa minorité d'hier. Et en matière de procédure, c'est la date des faits incriminés qui prévaut sur celle, notamment, du procès.
Qui dit donc huis clos, extrait de la salle d'audience toute personne extérieure au dossier.
Les amis qui se sont rendus ce lundi matin à l'audience sont donc restés à l'extérieur et devront se contenter d'apercevoir de loin, par exemple, les deux accusés.
Deux détenus : Pascal Laurent, dans une centrale de métropole, mais rapatrié pour l'occasion afin de participer à son procès.
Et son petit frère, Jimmy, qui n'a eu, lui, qu'à traverser la cour qui sépare la Maison d'arrêt de Basse-Terre où il est incarcéré de la salle de la cour d'assises où se déroule l'affaire.
Deux détenus bien protégés par la police nationale mais également le GIPN qui sera présent tout au long des 5 jours d'audience puisque le procès est prévu pour s'achever vendredi; et c'est seulement ce jour là que l'on saura si le jury suivra ou pas le verdict prononcé de 12 ans de réclusion criminelle pour Jimmy Laurent et de 20 ans pour son frère, Pascal.
 
( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice )
 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Prison ferme pour les frères Laurent

18 ans de réclusion criminelle pour Pascal ...

Huit clos obtenu dans le procès des frèr…

Le huit clos a été prononcé, ...

Viols et massages douteux : Gambi G et s…

Les frères Laurent n'en ont pas fini avec l...

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...