Viol présumé d'une mamie de 74 ans... par un SDF

C'est une affaire très délicate qui sera évoquée à compter de cet après-midi jusqu'à demain, devant la cour d'assises de Basse-Terre. Le viol présumé d'une septuagénaire qui aurait été commis dans la nuit du 29 au 30 septembre 2016, au domicile de la victime. Acte sexuel qui aurait été accompagné d'un vol.

L'auteur présumé des faits soupçonnés, un homme aujourd'hui âgé de 30 ans, déjà connu des services de police et de justice pour posséder 11 mentions à son casier judiciaire.
Essentiellement des vols, mais également port d'arme, menaces et des faits d'évasion d'un condamné en placement extérieur.
Détenu depuis le 26 octobre 2016, un jobeur occasionnel dans la maçonnerie ou les espaces verts, partageait ses nuits entre la rue et le domicile de sa mère au point d'être parfois assimilé à un SDF.
Un garçon, semble t-il instable et impulsif, qui aurait des difficultés à anticiper les conséquences de ses actes et qui pourrait induire à lui accorder peu de crédit à des révélations qui l'emmènerait à relativiser ou nier les faits.
Les rapports des experts devraient pouvoir apporter l'éclairage nécessaire pour expliquer les comportements reprochés à un accusé qui ne semble pas être dépaysé par des séjours répétés en détention.
Mais qui cette fois, s'ils étaient avérés, sur une personne vulnérable puisque âgée de 74 ans, pourraient lui coûter très cher.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice)

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...