Une session bien garnie

 

La 5e session de la cour d'assises de Basse-Terre qui s'ouvre cet après-midi n'aura rien à envier aux précédentes.
Sa durée d'un mois, jusqu'au 6 juillet; son nombre d'affaires : 7; la diversité des dossiers : meurtre, viol, vol avec arme et la saisie de plusieurs juridictions comme la cour d'assises des mineurs, la cour d'assises d'appel ou la cour d'assises en 1er ressort démontrent la pluralité des choix auxquels seront, notamment, confrontés des jurés qui seront, pour l'essentiel, à leur première expérience.
Tous les dossiers de cette session sont délicats; mais certains seront plus poignants que d'autres pour concerner, par exemple, la tentative de meurtre sur son nouveau né; le viol d'une mamie de 74 ans, les viols en réunion sur une mineure de 15 ans, ou le meurtre d'un jeune de 16 ans pour un vol de scooter.
Autre fait marquant de ces 7 affaires criminelles; elles impliquent pour la quasi totalité des accusés, des jeunes de 17 à 28 ans, au moments des faits présumés.
Une jeunesse d'âge qui n'écarte pas, pour autant, pour plusieurs d'entre eux, un parcours judiciaire déjà bien établi.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...