De jeunes braqueurs en herbe

Le procès pour braquage prévu de se tenir toute cette semaine devant la cour d'assises de Basse-Terre s'est effectivement ouvert ce matin. Un des 6 accusés manque à l'appel.
Un mandat d'arrêt a été lancé à son encontre mais il reste, pour l'instant, introuvable. Les 5 autres co-accusés sont, eux, bien présents. Les faits qui remontent dans la soirée du 27 août 2015, dans l'appartement d'un couple de retraités, seront évoqués jusqu'à vendredi.

UNE NUIT AGITEE

Le 27 août 2015, vers 21H, un groupe de malfaiteurs encagoulés, armés d'un fusil et d'un gourdin, entrait par escalade et effraction au domicile d'un couple de retraités au Lamentin.
Ils exigeaient les clefs du coffre fort.
Le mari refusant d'obtempérer se faisait violemment rouer de coups pendant que son épouse était molestée, maitrisée par des liens à l'aide d'un drap.
Les pièces étaient fouillées et la bande s'enfuyait, emportant deux pistolets à bille, 700 euros et un collier arraché au cou de la femme.
C'est donc pour vol en bande organisée avec arme, vol par ruse, effraction et en réunion, dans un local d'habitation que 6 hommes dont 5 sont détenus, 3 à Baie-Mahault, 2 à Basse-Terre, âgés de 22 à 32 ans, originaires du Lamentin et de Sainte Rose, seront jugés à compter de ce matin jusqu'à vendredi.
Sans profession connue, un seul d'entre eux dispose d'un casier judiciaire vierge et ils comparaissent, tous, pour la première fois devant une cour d'assises.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...