Bain de sang après une simple altercation

Premier des 6 dossiers auxquels les jurés de la cour d'assises vont devoir s'accrocher jusqu'à mercredi, celui d'une affaire de meurtre.Les faits remontent au 20 avril 2013 aux Abymes.

La victime, Fabriano Leborgne , aurait, d'abord été heurté par un véhicule avant d'être lardé de coups de couteau par un des individus qui se trouvaient à bord de la voiture.
Dans le box, Liverstone Cancan et Ludovic Manco poursuivis tous les deux pour homicide volontaire.

LEGITIME-DEFENSE OU PAS ?

Ils seront deux, assis dans le box de l'accusation, cet après-midi, à comparaître devant la cour d'assises de Basse-Terre.
Une même arme qui aurait servie à d'abord blesser l'auteur des coups mortels à la cuisse avant que celui-ci ne s'en empare pour frapper à son tour sa victime, mais cette fois à la gorge et au thorax. Deux des douze coups relevés par le médecin légiste.
La gorge et le thorax, deux lieux vitaux du corps, déterminant lorsque l'on recherche la cause du décès, mais également la volonté de tuer.
Cette nuit du 20 avril 2013, aux Abymes, lorsque les deux hommes s'affrontent, ils se sont déjà opposés physiquement et menacés, munis d'armes blanche et de pistolet, quelques semaines plus tôt.
Les deux hommes comparaîtront libres après avoir effectué plusieurs mois de détention préventive.
Cancan, du 22 avril 2013 au 17 juillet 2014, soit 15 mois. Manco, un peu plus puisque libéré le 20 août 2014, soit 16 mois.
Provocations et légitime-défense seront au cœur des débats prévus pour durer jusqu'à mercredi.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...