8 ans ferme pour viol sur son ex copine

Gino Belair 44 ans, a été reconnu coupable de viol mais pas de violences sur son ex copine et a écopé de 8 ans d'emprisonnement. C'est moins que les 10 requis par le Ministère Public pour un accusé qui peut espérer sortir de prison d'ici environ 2 à 3 ans pour avoir déjà passé 2 années en détention, si bien sûr il bénéficie d'une remise de peine.

L'avocat général avait requis, hier après-midi, 10 années de réclusion criminelle à l'encontre de Gino Belair poursuivi pour le viol de son ex petite amie commis le 28 février 2016.

Agée de 58 ans, la victime arrivée de métropole, seulement depuis 2 mois, était tombée dans les bras de l'accusé, 5 jours après l'avoir rencontré lors d'une soirée reggae, alors qu'elle était à la recherche de relations charnelles. 
Des relations qui allaient s'enchaîner... sans protection. Jusqu'à ce qu'elles dégénèrent et que pour la défense l'un ne soit pas plus responsable que l'autre.

L'avocat général a en effet estimé que vouloir du sexe n'était pas un pêché. Mais que même si le sentiment amoureux n'était pas présent, cette relation ne devait pas s'accompagner d'humiliation et de violences comme l'a laissée entendre la victime dans son témoignage écrit lu à l'audience puisque, depuis, rentrée en métropole, elle ne s'est pas déplacée pour le procès.
C'était donc un procès de paroles contre paroles, actes contre actes, attaques contre défense.
Avec au milieu 6 jurés populaires, 3 femmes et 3 hommes, qui ont finalement condamné Gino Belair a 8 ans de réclusion criminelle pour viol.

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice)  

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...