Bière mortelle : verdict nuancé

10 années de réclusion criminelle pour le tireur. Le mineur au moment des faits qui a bénéficié de l'excuse de minorité pour voir sa peine abaissée sérieusement alors que l'avocat général avait requis 15 ans. 9 ans d'emprisonnement pour celui qui a été estimé par la cour l'avoir toujours accompagné et assisté et, qui lui, était majeur. Et acquittement pour le 3e qui dans le doute a été mis hors de cause. Sa participation n'étant en rien démontrée.
C'est le verdict, ce soir, de la cour d'assises des mineurs, au terme de 4 jours d'audience tenus avec maîtrise par la Pdte de la cour et déroulés dans une grande sérénité où l'ensemble des parties, y compris du côté des avocats, ont fait preuve de beaucoup de retenue et d'humilité.
Les faits d'assassinat encouragés par l' accusation et requis par le Ministère Public ont été rejeté pour être qualifiés en meurtre. Et les réquisitions ont été toutes revues largement à la baisse.
Seul bémol côté défense, la faible différenciation entre le tireur et celui qui l'a accompagné.
Une année, seulement, entre les 2 condamnations qui rend ce soir quelque peu déçu et amoindri un des 2 condamnés.
Des deux côtés des quatre familles, on accueille ce verdict différemment mais avec tout de même le souvenir qu' un homme a perdu la vie en 2015 à St Claude pour une simple cannette de bière.
 
( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...