Il immole son père qui lui avait refusé de planter du cannabis

Comment un fils de 18 ans peut-il arriver à immoler son père, vivant ? Et entrainer dans cette spirale infernale 3 de ses camarades dont 2 mineurs, lycéens ?C'est ce crime effroyable auquel seront confrontés à compter de ce matin les jurés de la cour d'assises des mineurs.

Ils auront face à eux 4 jeunes âgés de 17ans pour deux d'entre eux et 18 ans pour les deux autres, au moment des faits.

Le soir du 27 avril 2015, dans un appartement de Pointe-à-Pitre, ils ont pénétré, sans effraction, chez le père de l'un des 4 accusés, l'ont immobilisé avant de l'arroser d'essence puis ont craqué une allumette avant d'assister à son agonie.
Une atrocité commise parce que le père s'était opposé à ce que son fils avec ses complices ne s'abrogent le droit de planter de l'herbe de cannabis sur le terrain de la victime, installé à Marie-Galante.
Les 4 garçons, qui ont tous les 4 un casier judiciaire vierge, sont détenus depuis le 30 avril 2015 pour deux d'entre eux et depuis le 21 mai 2015 pour les deux autres.
Ils vont se retrouver côte à côte durant 5 jours pour évoquer cette soirée dramatique.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice)

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...