Procès Edwin DALRYMPLE 15 ans pour assassinat

Edwin DALRYMPLE a été reconnu coupable d'assassinat et a écopé de 15 années de réclusion criminelle.
On est loin du maximum de la perpétuité, mais également des 20 années requises par l'accusation tout comme des 30 années, le maximum pour un homicide volontaire.
Autant dire que le jury de 9 membres dont 6 jurés populaires avec une présence de 3 femmes et 3 hommes chez ces derniers, entourés des 3 femmes magistrates professionnelles, tout en reconnaissant la préméditation a tout de même voulu accorder au jeune accusé de 25 ans une seconde chance pour se réhabiliter.
Du côté de la défense on se voulait relativement serein par ce verdict pour lequel on avait plaidé l'apaisement et une forme de clémence.
Du côté des parties civiles, on s'attendait au moins à l'application et suivi strict des réquisitions de 20 ans.
Une différence de 5 années favorable à l'accusé surtout s'il bénéficie, par la suite d'une réduction de peine en fonction de son comportement en prison.
Mardi soir, chacun, en tous les cas, savait que 15 ou 20 ans ne changeait rien à la mort de Gary PONIN qui ne reviendrait pas et qui a laissé ce matin du 13 septembre 2015 un orphelin de 12 ans.
 
( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...