Meurtre sous fond de différend foncier : prison ferme pour Azède

François Azede a été reconnu coupable de meurtre sur la personne de Claude Mathurine et condamné hier soir à la peine de 10 années de réclusion criminelle. Les jurés ont partiellement suivi les réquisitions de l'avocat général qui avait réclamé 12 ans et rejeté la thèse de l'abolition du discernement présentée par la défense.

Abolition : NON ! Altération : OUI ! C'est ainsi qu'il faut traduire le verdict de 10 années de réclusion criminelle à l'encontre de Fançois Azede.
Peine assortie d'un suivi socio judiciaire de 8 ans qu'il devra suivre à sa sortie de prison, au risque de se voir attribuer 5 années supplémentaires de détention.
Autrement dit, les jurés de la cour d'assises ont reconnu le meurtre mais ont estimé, aussi, que le condamné méritait de se faire soigner.
Des soins qui interviendront seulement à la fin de la purge de sa peine avec l'espoir que sa situation psychologique et psychiatrique ne va pas se détériorer en prison.
L'avocat général avait requis 12 ans, admettant implicitement une forme d'altération que le jury a ensuite validé en diminuant sur les réquisitions.
L'accusé encourait une peine maximale de 30 ans.
On peut donc parler ce soir de peine mesurée et graduée qui a pris en considération, à la fois le drame qui s'est joué le 29 juillet 215 à Daubin Petit-Bourg, et l'état particulier d'un accusé pour le moins surprenant.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice )

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...