Meurtre de Delag : un seul accusé reconnu coupable

18 années de réclusion pour Teddy Niçoise et acquittement pour Michel-Ange Séjor, c'est le verdict de la cour d'assises mercredi après-midi, à Basse-Terre, dans le procès du meurtre commis le soir du 9 mai 2014 à la cour Monbruno aux Abymes sur la personne de Mathieu Delag.
Le jury a intégralement suivi les réquisitions de l'avocat général et requalifié l'acte criminel.

La tradition qui veut que 8 fois sur 10 les réquisitions de l'avocat général soient suivies par le jury a une nouvelle fois été respectée hier, devant la cour d'assises de Basse-Terre.
Et ce, aussi bien pour le quantum de la peine que pour la qualification criminelle.
En effet, Eric Ravenet a réussi à convaincre les jurés de la cour d'assises que seul Teddy Niçoise était impliqué dans la mort de Mathieu Delag et que par conséquent seul lui pouvait être inquiété et donc condamné.
Et pas pour assassinat comme il était poursuivi, mais pour meurtre.
Autrement dit, là encore l'avocat général a réussi à démontrer aux jurés que la préméditation de l'acte n'existait pas et que l'on était dans un cas d'homicide volontaire intervenu en fonction des circonstances de la rencontre musclée ce soir là du principal accusé et de sa victime.
Un crime rappelons le commis parce que la veille des faits, la victime avait asséné un coup de poing démontant la mâchoire de l'une des petites amies de Teddy Niçoise.
Hier soir, celui ci est donc retourné en prison. Pas comme assassin, mais comme meurtrier mais avec tout de même 18 années de réclusion.
Alors que son complice initial a été lavé de tout soupçon et complètemet mis hors de cause et regagné sa liberté acquise d'ailleurs après seulement 5 jours de détention provisoire pour avoir été acquitté.
Un verdict qui n'a soulevé aucune contestation.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice)

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...