Procès d'un violeur multirécidiviste

Le procès de Elie KANCEL, poursuivi pour viol, violation de domicile, menaces, voies de fait, contraintes, menaces, séquestration, détention arbitraire, entre autres, s'est ouvert hier après-midi.
L'homme qui est âgé de 52 ans comparaît pour la 3e fois devant cette juridiction.
Les deux premières fois, pour des faits quasi similaires, il avait été condamné à 12 années de réclusion criminelle en 1995, puis à 15 ans en 2006.
C'est par conséquent un individu dangereux qui est jugé jusqu'à mercredi devant cette même cour d'assises de Basse-Terre.

Aucun doute, là-dessus. Elie Kancel est dangereux. Il est attiré par les belles femmes, surtout lorsqu'elles vivent seules ou se retrouvent seules à leur domicile qu'il prend le temps de surveiller avant d'agir.
Un véritable félin qui saute sur des cibles qu'il considère comme des proies qu'il terrorise avant de passer à l'acte.
Profitant de leur solitude, de leur faiblesse ou de leur peur.Peur de mourir surtout lorsque l'accusé s'y prend avec une arme.Elie Kancel est dangereux mais il est aussi malade.
Après chacune des condamnations qu'il avait écopé devant cette même cour d'assises, il lui avait été ajouté à la peine de 12 puis de 15 ans de réclusion criminelle un suivi socio judiciaire.
Il faut croire que ces compléments de peine n'ont pas suffit, puisqu'après l'homme a recommencé.
Plus fort, plus violemment. Comme s'il voulait se venger.
Aujourd'hui encore, deux ans après les faits, une de ses victimes reconnaît être toujours traumatisée par les agressions qu'elle a subit de l'accusé.
Allant même jusqu'à craindre pour sa vie si par malheur pour elle, elle devait, de nouveau, croiser la route de celui ci! Le procès est publique.
3 des 4 victimes ont confirmé leur constitution de partie civile. La 4e ne s'est pas présentée. Pas encore. Elle a encore le temps de le faire si elle veut obtenir réparation; mais il faut qu'elle le fasse avant la fin du procès.

Un accusé acculé

Un mois, c'est le délai qu'il a fallu à Elie Kancel pour atteindre 4 jeunes femmes et réaliser sur elles des actes sexuels interdits.
11 faits sur 4 victimes qui ont eu affaire à un obsédé sexuel, un prédateur multi récidiviste condamné à 5 reprises et qui a déjà passé, sur 30 ans, plus de 15 ans en prison.
15 années, c'est justement le quantum de la peine qu'il avait récolté en 2006, pour deux affaires de viol et une d'agression sexuelle.
Suivi, l'accusé semblait sur une voie de réinsertion.
Mais ni l'association qui l'hébergeait, ni les médecins ou autres experts qui le suivaient n'ont vu arriver et se transformer un individu devenu dangereux pour ses victimes et pour lui.
Elie Kancel avait-il caché son jeu ? Celui qui ne savait pas voir une femme s'est laissé emporter dans une spirale sexuelle qui n'avait rien de rassurant.
Un parcours effrayant qui a semé la peur aux Abymes et au Gosier et qui aurait pu s'étendre s'il n'avait pas été interpellé.
Aujourd'hui, on devrait pouvoir entendre l'accusé sur les faits qui lui sont reprochés mais également sur ses motivations et les pulsions maladives qu'il a répété sur des victimes faciles et fragiles.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice )

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Prison ferme pour les frères Laurent

18 ans de réclusion criminelle pour Pascal ...

Huit clos obtenu dans le procès des frèr…

Le huit clos a été prononcé, ...

Viols et massages douteux : Gambi G et s…

Les frères Laurent n'en ont pas fini avec l...

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...