Meurtre de Dagonia : le militaire écope de la prison ferme

Joyni Colin est reparti ce soir en prison. Il a été reconnu coupable du meurtre de Ludovic Dagonia, commis dans la nuit du 25 au 26 avril 2008 au Lamentin et d'avoir participé aux braquages ayant précédés ce crime.
Le jeune homme de 29 ans qui n'en avait que 20 lors des faits repart donc, dans ce dossier, pour la 3e fois derrière les barreaux.
Condamné en première instance, en novembre 2015 à 18 années de réclusion; aujourd'hui, en appel, il en a pris 2 de plus comme l'avait requis l'avocat général.

Côté réaction, les parties civiles ne sont pas surprises du verdict d'autant qu'elles étaient convaincues de la culpabilité de l'accusé. Elles avaient même prédit que celui ci écoperait d'une peine supérieure à celle prononcée en première instance.

Du côté de la défense, on n'entend pas s'arrêter là; on envisage de poursuivre, je cite, "le combat jusqu'à ce que la vérité éclate et que l'innocence de Joyni COLIN soit reconnue", fin de citation.

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) e

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...