Meurtre de Dagonia : l'accusé est militaire de carrière

Le procès pour meurtre et braquages de Joyni Colin se poursuit devant la cour d'assises d'appel.
Condamné en 1ère instance, en novembre 2015, à 18 années de réclusion criminelle, il avait interjeté appel et libéré au terme de seulement 4 mois de détention préventive, en mars 2016.
La première des trois journées d'audience a été consacrée, hier, à évoquer la personnalité de l'accusé et entendre les témoins de même que le médecin légiste qui a effectué l'autopsie du corps de Ludovic Dagonia, abattu par arme à feu pour un vol de scooter.Des faits qui remontent à avril 2008.


Colin risque sa carrière militaire 

Il encourt une peine maximale de 30 années de réclusion criminelle s'il est reconnu coupable. Une culpabilité qui si elle est confirmée l'éloignerait, cette fois, définitivement de l'armée.
Dernier d'une famille plurielle de 4 enfants, il est célibataire, sans enfant.
Il a suivi une scolarité, en Guadeloupe, jusqu'en classe de seconde puis a passé son CAP de peinture en bâtiment en métropole avant de rejoindre la compagnie de soutien pétrolier dans l'armée où il a réussit à différents certificats de formation.
Placé sous mandat de dépôt le 2 avril 2012, il a retrouvé la liberté, sous contrôle judiciaire, le 16 octobre de la même année.
En septembre 2013, il a rejoint son corps d'affectation de l'armée dans l' hexagone.

Joyni Rolph Colin risque gros. Il joue, tout simplement, sa carrière militaire.Une carrière qu'il a embrassé en novembre 2010, mais de laquelle il a été ensuite écarté par les faits de meurtre, assorti de plusieurs braquages, commis en avril 2008 et pour lesquels il est aujourd'hui poursuivi et accusé.

Pour son avocate, Maître Gladys Démocrite, Joyni Colin, qui a toujours crié son innocence n'est en rien impliqué dans le meurtre de Dagonia. Tandis que Pascal Nérome, l' un des deux avocats des parties civviles se dit convaincu que le coupable est bien dans le box. Nous en saurons plus aujourd'hui... Le verdict de cette affaire est prévu demain.

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice )



Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...