Tué d'une balle en plein front pour un litige de cabane de pêche !

C'est un meurtre qui a ouvert les débats, hier après-midi, de cette 5e session d'assises de l'année.
Dans le box, Willy Soumbo, à qui il est reproché, le 7 octobre 2013, d'avoir abattu d'un coup de feu en plein front, Daniel Vilmen, âgé de 3 ans de plus que lui, pour un différent qui traînait depuis 3 ans à propos d'un litige de cabane de pêche.Retour sur ce drame, qui sera évoqué jusqu'à mercredi.

Le 7 octobre 2013, Willy Soumbo a commis l'irréparable. Il a fait feu, à courte distance, environ un mètre, sur Daniel Vilmen.
Les deux hommes, âgés respectivement de 36 et 38 ans, se disputaient depuis plusieurs années à propos d'un litige les opposant sur l'appartenance d'une cabane de pêcheur.
Ils auraient pu se la partager. Ils allaient se la disputer. Chacun se disait en être le propriétaire.Personne n'avait d'acte pouvant le justifier.
Le soir des faits, à Perrin, Abymes, alors que les deux hommes venaient, ensemble, de consommer plusieurs verres d'alcool, dans un lolo à proximité des faits, un nouvel accrochage allait les opposer.
Soumbo allait récupérer un fusil pour menacer à plusieurs reprises son adversaire. Après s'être d'abord rétracté, craignant de blesser des personnes se trouvant à proximité, provoqué semble t-il par Vilmen qui l'aurait inviter à faire feu s'il en avait le cran, il allait finalement appuyer sur la détente.
La victime était atteinte en plein front.Un seul coup. Fatal.
Incarcéré au terme de deux jours de garde à vue, l'accusé a été libéré le 26 septembre 2014, au terme de près d'une année de détention préventive pour être placé sous contrôle judiciaire.
Son procès est prévu pour s'achever mercredi.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice)

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...