Mort de Shakira : la belle-mère écope de 10 ans de prison

10 ans de réclusion criminelle, c'est le verdict, hier soir, de la cour d'assises de Basse-Terre. C'est 5 de moins que les réquisitions et 20 de moins que le maximum de la peine encourue.
Il reste que Jacqueline Wilson-Datil a été reconnue coupable d'avoir exercé des violences sur sa belle fille de 5 ans et demie et que ces blessures ont entrainées la mort de la petite fille.
Ce verdict a été accueilli dans la sérénité des deux côtés des familles concernées par ce drame.
Une tragédie partagée de façon nuancée mais partagée tout de même.
Le jury l'a bien compris en prenant la peine de mesurer la souffrance et la douleur de chacun en se prononçant au-delà de l'émotion en faisant jouer la raison et le fait que l'on ne doit pas porter atteinte à la vie humaine. Surtout pas celle d'un enfant, mineur, baigné d'innocence et sans défense.
Verdict donc mesuré. Verdict d'apaisement, aussi, à l'image de deux jours d'audience de grande qualité juridique et comportementale où au prétoire comme dans la salle, un grand calme a dominé des débats d'une grande gravité où de nombreuses leçons seront à tirer.
Hier soir, la justice est passée et l'équilibre a été respecté avec de part et d'autres des arguments développés avec beaucoup de pondération et d'humilité, imprégnés d'un grand respect et c'est tout à l'honneur des parties de ce procès qui fera date.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice )

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...