14 ans pour avoir condamné un homme à vivre dans un fauteuil !

Requalification criminelle pour Jonathan Soanes . Initialement poursuivi pour tentative d'assassinat, il a été, finalement, condamné pour une tentative de meurtre. Il écope cependant de 14 années de réclusion criminelle, comme l'avait requis l'avocat général.

Jonathan Soanes a été condamné hier, à une peine de 14 ans de prison. Le 7 juin 2015, l'homme avait tiré à 2 reprises sur un homme qui lui aurait vendu un scooter qui serait tombé en panne 2 jours après.

Il a  désormais 10 jours pour faire appel. On doit donc attendre ce délai pour savoir s'il accepte ce verdict ou s'il le dénonce en interjetant appel.
Une initiative risquée, car même si les faits ont été re-qualifié en tentative de meurtre au lieu de tentative d'assassinat, il lui est tout de même reconnu l'intention de tuer; ce qui est d'une extrême gravité.
Et pour cela il encourait une peine bien supérieure. Il doit par conséquent mesurer les conséquences d'un éventuel rejet.
Durant les deux jours d'audience, il n'a pas donné l'impression qu'il regrettait son geste. Il avait plus tendance à le légitimer qu'à le condamner.
Estimant qu'il avait été menacé à plusieurs reprises, il a avoué avoir pris les devant pour ne pas se faire tirer dessus.
Ce à quoi il lui a été demandé s'il trouvait cette démarche raisonnable... et sans hésiter, il a dit "oui".
C'est dire le chemin qui reste à parcourir pour éradiquer cette circulation des armes, leur détention et leur utilisation.
Des gestes gratuits qui entrainent de graves séquelles irréversibles et brisent littéralement la vie de victimes, la plupart du temps innocentes.

 

( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice )

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...

Viol d'une mamie : la victime témoigne

Un nouveau procès pour viol s'est ouvert hi...

Viol présumé d'une mamie de 74 ans... pa…

C'est une affaire très délicate qui ...

Une session bien garnie

  La 5e session de la cour d'assises de Bass...