Règlement de compte à Quartier d'Orléans

Le procès de Denis Cocks et Peter Xavier, 28 ans tous les deux, s'est ouvert hier, après-midi devant la cour d'assises de Basse-Terre.Les deux hommes sont poursuivis pour meurtre.Des faits commis dans la nuit du 7 au 8 juin 2013, quartier d'Orléans à St Martin. Fait surprenant Cocks se retrouve pour la deuxième fois de l'année devant les assises ! 


La victime, Odelmo Williams, originaire de St Kitts, a été abattu de 4 à 5 balles, dont plusieurs mortelles, tirées d'un pistolet.Un crime au parfum de règlement de comptes.
Denis Cocks et Peter Xavier reprochant à la victime des faits criminels précédents dans lesquels il aurait été impliqué, soit comme auteur, soit comme co-auteur.
Qui sont les deux hommes assis dans le boxe jusqu'à mercredi ?

Un des accusés, détenu dans une autre affaire

Xavier, qui n'avait jamais fait parlé de lui jusqu'alors, détient un casier judiciaire vierge. Il a vécu à la Dominique, auprès de sa grand-mère jusqu'à l'âge de 16 ans.
Le moment qu'il choisit pour rejoindre, de façon clandestine, sa mère installée à St Martin.
Célibataire, issu d'une famille de 6 enfants, il est père d'un petit garçon, aujourd'hui âgé de 3 ans ; il a été scolarisé jusqu'à l'âge de 17 ans sans obtenir le moindre diplôme. Il a occupé différents emplois dans le bâtiment, mais toujours sans être déclaré.

Denis Cocks n'est pas inconnu de la cour d'assises de Basse-Terre, puisqu'il a été condamné en première instance par le jury populaire, dans l'affaire du meurtre de son cousin le 10 mars dernier ( voir notre article) Il a été élevé dès sa naissance par sa mère; son père l'ayant abandonné. Il est, lui aussi, issu d'une famille de 6 enfants.
Scolarisé jusqu'au Bac pro sans l'obtenir, il a travaillé dans la maçonnerie puis comme plagiste.
Père de 2 enfants d'une précédente liaison, il était en couple lorsqu'il a été interpellé.
Deux accusés sur lesquels reposent de forts soupçons de responsabilité dans la mort d'Odelmo Williams ce soir de juin 2013 à St Martin.
Des faits qui auraient été anticipés, d'où l' aggravation de la préméditation.
Pour l'accusation, C'est Denis Cocks l'auteur des coups de feu. Peter Xavier l'ayant assisté.Ce qui conduit à ce que le 1er soit poursuivi pour assassinat et le second pour complicité d'assassinat.

Le verdict est attendu demain.

 

(Avec Pierre Emmanuel )

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires