Meurtre à Sandyground

Deux jours. C'est le délai que vont s'accorder les jurés de la cour d'assises pour juger Diedus Metellus, poursuivi pour meurtre.Il est reproché à ce dernier d'avoir le 20 décembre 2014, à Sandy Ground St Martin, frappé d'un coup de couteau mortel, Faustin Defrance. Un acte commis alors que l'accusé était en état d'ébriété et avait consommé de la cocaïne.

La jalousie serait-elle à l'origine de la mort de Faustin Defrance ?
C'est une des pistes qui sera probablement abordée lors des débats qui s'ouvrent ce matin dans le procès de Diédus Metellus, 60 ans, poursuivi pour avoir tué d'un coup de couteau, Faustin Defrance.
Un homme sans danger, victime de plusieurs accidents qui l'avaient sérieusement diminué, y compris au niveau mental.Ce qui ne l'empêchait pas de jouer les "agents de sécurité", d'un commerce tenu par un chinois.
Un statut que ne semblait pas apprécier Diédus Metellus.
Le soir des faits, en présence de plusieurs témoins, sans raison apparente, il a frappé d'un coup de couteau la victime qui est décédé des suites de ses blessures.
Diedus Metellus était ivre et avait consommé de la cocaïne. Un état d'ébriété et une consommation qui ont probablement influé sur son comportement mais qui au lieu de l'excuser ne font qu'aggraver son cas.
Alcool, drogue, arme, jalousie, violence... des éléments qui ont conduit l'accusé à être incarcéré depuis 22 décembre 2014 et à s'y voir refusé une demande de remise en liberté un an plus tard.
 
( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice )

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...