Soirée bouyon et meurtre sanglant

Ce matin, Dinitry Auréla, 29 ans, Anthony Gélasse, 24 ans et Luidjy Mékel, 27 ans comparaissent tous les trois aux assises de Basse-Terre pour des faits qui remontent au 6 juillet 2014 aux Abymes.Ce matin là, Willy Unimon, 25 ans, a perdu la vie par arme blanche et par arme à feu.Un véritable bain de sang dans lequel plusieurs individus étaient impliqués.
 
Une première bagarre dans une discothèque. Puis une seconde dans une soirée  « bouyon ». Tout cela sous l'emprise de l'alcool. Une bouteille, des coups de couteau, suivis de coups de feu. 
Quatre personnes impliquées : une victime qui s'écroule, Willy Unimon, 25 ans. Et trois autres, soupçonnés d'en être les auteurs : Dinitry Auréla, à qui il est reproché d'avoir fait feu à l'aide d'un fusil. Anthony Gelasse, l'auteur présumé des coups de couteau. Et, Luidjy Mekel, également auteur de d'autres coups de feu à l'aide d'une arme de poing. 
Voilà les protagonistes de ce drame qui s'est joué au petit matin du 6 juillet 2014 à Grand-Camp aux Abymes. 
Des faits de violence où l'alcool et les armes se sont invités pour un triste bilan : 1 mort et 3 hommes en prison qui auront 3 jours pour s'expliquer sur les raisons de la présence de ces armes, leur utilisation et l'intention ou pas d'homicide. 
Quel rôle chacun a t-il joué dans cette double rixe? Le danger était-il réel au point de sortir trois armes dangereuses et de les utiliser pour tuer ? 
Une pluralité, une dangerosité et des actes de violences qui ne plaident pas en faveur des trois accusés et qui les mettent dans une situation très délicate.
 
( Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 
 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...

La mamie violée obtient justice

Dans l'affaire du viol d'une femme de 74 ans, la j...