Le violeur de l'étudiante écope de 10 années de réclusion criminelle

Le verdict est tombé, ce mardi soir, dans le procès pour viol de l'étudiante en médecine, d'origine Marie-Galantaise, âgée de 18 ans au moment des faits, en octobre 2010, à Pointe-à-Pitre.
L'accusé qui n'avait que 21 ans lorsqu'il a commis ces actes a été reconnu coupable et condamné à la peine de 10 années de réclusion criminelle.
7 ans après, celui qui était peintre en 2010 et depuis devenu chauffeur de transport de passagers a pris ce mardi soir la direction de la prison.
Le jeune homme aujourd'hui âgé de 28 ans a été reconnu coupable des viols pour lesquels il était poursuivi et que sa victime, une étudiante, en 1ère année de médecine, lui reprochait d'avoir commis le soir du 11 octobre 2010 à Pointe-à-Pitre.
La parole de l'accusé n'a pas convaincue la cour d'assises qui a partiellement suivie les réquisitions de l'avocat général qui avait réclamé 12 ans.
Les jurés ont préféré s'attacher aux détails précis de faits accablants rappelés par la victime qui n'avait toujours pas évacué de son esprit ni de son corps cette folle soirée qui l'avait traumatisée et marquée au point d'en souffrir encore 7 ans après les faits.
Son récit s'est avéré plus convaincant et ses propos ont pesé davantage dans la balance d'un verdict qui, a, par contre, terrassé l'accusé mais également ses proches, en colère et en pleurs, qui ne comprenaient pas la condamnation d'autant que l'auteur des faits avait nié les viols parlant de consentement mutuel et de rencontres habituelles entre lui et la victime. 
 
 
(Pierre Emmanuel pour Guadeloupe Justice ) 

Laissez un commentaire

  1. Derniers articles
  2. Commentaires

Cour d'assises des mineurs : viol au lyc…

Hier, s'est ouvert, à Basse-Terre, de...

Les agresseurs de sapeurs-pompiers conda…

La Justice s'est montrée ferme cet apr&egra...

Agression sapeurs-pompiers : comparution…

L'agression subit, dans la nuit de samedi &...

Un pompier agressé dans sa caserne

 Dans la nuit de samedi à dimanche, un...